Actualités

[Perpignan] Communiqué de presse unitaire à l’occasion de la venue de Marine Le Pen

le 10 janvier 2022

Marine Le Pen, à l’occasion de sa venue dans notre département pour mettre ses troupes en ordre de bataille en vue de l’élection présidentielle, a annoncé qu’elle visiterait dimanche les postes frontières du Perthus et de Cerbère, dénoncés par l’extrême droite comme des « passoires » à migrants, soi-disant responsables d’une soi-disant « insécurité » grandissante dans notre département. La dirigeante du Rassemblement national (RN) tient à ne pas être en reste avec son concurrent Emmanuel Macron venu lui aussi au (...)

Actualités

À Perpignan, une Diada Catalana aux couleurs de l’antifascisme

le 9 novembre 2021, par CorrespondantE localE

« Même si Aliot ne le veut pas, nous on est là ! » Adaptant le slogan des Gilets jaunes (repris par nombre d’autres mobilisations), les manifestantEs de la Diada de Catalunya Nord, samedi 6 novembre à Perpignan, ont exprimé haut et fort leur détermination à résister au maire RN-FN qui, mettant en œuvre sa politique ultraréactionnaire, s’attaque aussi à l’identité catalane de la ville.
Depuis le début des années 80, est organisée la Diada [journée commémorative], à la date anniversaire du Traité des (...)

Actualités

Perpignan aux couleurs de l’antifascisme

le 5 juillet 2021, par NPA 66

« Perpignan, centre du monde des opposants à l’extrême droite », titrait l’Indépendant, le quotidien des Pyrénées-Orientales, au lendemain de la mobilisation du samedi 3 juillet.
Au-delà de l’allusion malicieuse aux mots de Dali baptisant la gare de Perpignan « centre du monde », la ville, dont Louis Aliot s’est emparée lors des municipales, a vu se rassembler sous un soleil de plomb quelque 3000 manifestantEs, venuEs de la région et au-delà (y compris de Catalogne sud), à l’occasion du premier jour du (...)

Agenda

[Perpignan] A l’occasion du congrès du Rassemblement National, manifestation contre l’extreme droite

le 3 juillet 2021, par NPA 66

Ensemble, disons NON à l’extrême droite !
Les 3 et 4 juillet 2021, à Perpignan, le congrès du Rassemblement national (RN) intronisera Le Pen comme candidate à l’élection présidentielle de 2022.
Cet événement exprimera la volonté de l’extrême droite d’accéder au pouvoir en France : un danger qu’il n’est désormais plus possible d’écarter et qu’il y a urgence à combattre.
Non, le RN n’est pas l’ami des citoyens et citoyennes !
Aujourd’hui, le RN joue, comme à Perpignan, la carte de la « respectabilité » pour (...)

Actualités

Municipales à Perpignan : le RN Aliot aux portes de la mairie ?

le 6 juin 2020, par Jean Boucher

À Perpignan, le « duel » des municipales de 2014 se rejoue aujourd’hui avec un danger bien réel que la ville passe cette fois à l’extrême droite.
Il n’avait manqué que 5 % des voix à Louis Aliot (RN) pour remporter les municipales de 2014 face au maire sortant Jean-Marc Pujol (LR). Un maire dont la gestion est de plus en plus largement critiquée, y compris maintenant à droite. Une droite qui s’est déchirée au premier tour. Et loin d’avoir coupé l’herbe sous le pied de l’extrême droite, sa scandaleuse (...)

Agenda

[Perpignan] Réunion-débat du NPA 66 « La possibilité du fascisme »

le 6 mars 2020, par NPA 66

Sous des formes disparates et plus ou moins embryonnaires en Europe et ailleurs, mais dont la seule énumération dit le pourrissement actuel de la politique, c’est le fascisme qui fait retour. Et celui-ci s’annonce non comme une hypothèse abstraite mais comme une possibilité concrète. Une prise de la mairie de Perpignan en mars 2020 par le RN Louis Aliot est ici un danger bien réel. Combattre l’extrême droite et les politiques destructrices qui favorisent son ascension est une urgence.
Ugo Palheta, (...)

Agenda

Meeting de Le Pen à Perpignan : Toutes et tous contre le danger mortel de l’extrême droite !

le 15 avril 2017, par NPA 66

Marine Le Pen a décidé de tenir à Perpignan, samedi 15 avril, son meeting régional de campagne, prévu initialement à Toulouse. Le Front national croit être dans notre département en pays conquis. Comme dans plusieurs autres départements, les organisations progressistes des Pyrénées-Orientales disent : STOP au FN ! Non à sa politique réactionnaire !
Le programme du FN n’est qu’une aggravation de ce que nous subissons déjà actuellement. Il ne s’agit que de restrictions des droits et libertés de chacun-e-s (...)