Actualités

Marine Le Pen à Alençon – communiqué du NPA Alençon

le 28 octobre 2021, par NPA Alençon

La venue de Marine Le Pen, sur Alençon, suite aux événements qui se sont déroulés dans le quartier de Perseigne dans la nuit du 26 au 27 octobre, confirme l’obsession de l’extrême droite pour les thèmes sécuritaires. Son positionnement montre une polarisation dangereuse mais surtout une simplification stérile de ces questions.
Le « soutien » qu’elle affiche le montre bien : tourné uniquement vers les pompiers et les forces de l’ordre, elle oublie, sciemment, d’apporter également son soutien aux (...)

Actualités

Contre l’extrême droite et ses idées, il y a urgence !

le 22 septembre 2021, par Commission nationale antifasciste

#EtHopDuBonBoulot : le recollage des affiches d’Éric Zemmour par Philippe Poutou n’est pas un « buzz » éphémère. On est là, tant qu’il le faudra, face à Marine Le Pen ou Zemmour, candidat ou pas. Tous participent de la même extrême-droitisation des débats, une dérive qui se traduit jusque dans la rue, ou encore avec l’affaire des « fiches » du site d’extrême droite FDesouche.
À Fréjus, lors de la réunion du Conseil national du RN, Marine Le Pen a, sans surprise, passé le relais à Jordan Bardella pour se (...)

Actualités

Un congrès pour mettre en orbite la candidate Marine Le Pen

le 4 juillet 2021, par Commission nationale antifasciste

Article publié dans l’hebdoL’Anticapitaliste n°575 du 01/07/2021
Le 17e congrès du Rassemblement national se tiendra les 3 et 4 juillet à Perpignan. Il lancera la campagne de Marine Le Pen pour la présidentielle de 2022. Mais la mécanique envisagée lors du précédent, qui voyait la succession des européennes, municipales puis départementales et régionales comme autant d’appuis pour engager la dynamique vers l’accession au pouvoir, s’est grippée.
Outre la difficulté du RN à constituer des listes pour les (...)

Agenda

[Perpignan] A l’occasion du congrès du Rassemblement National, manifestation contre l’extreme droite

le 3 juillet 2021, par NPA 66

Ensemble, disons NON à l’extrême droite !
Les 3 et 4 juillet 2021, à Perpignan, le congrès du Rassemblement national (RN) intronisera Le Pen comme candidate à l’élection présidentielle de 2022.
Cet événement exprimera la volonté de l’extrême droite d’accéder au pouvoir en France : un danger qu’il n’est désormais plus possible d’écarter et qu’il y a urgence à combattre.
Non, le RN n’est pas l’ami des citoyens et citoyennes !
Aujourd’hui, le RN joue, comme à Perpignan, la carte de la « respectabilité » pour (...)

En débat

Le duel Macron-Le Pen n’est pas une fatalité !

le 21 mars 2021, par Sandra Cormier

Édito de la revue L’anticapitaliste n° 124, mars 2021, dont le dossier central porte sur "Fascismes d’hier et d’aujourd’hui, comprendre pour combattre".
Le débat du 11 février entre Gérald Darmanin et Marine Le Pen ressemblait à une mise en scène. Tout semble déjà ficelé. Pour le second tour de la présidentielle, il n’y aurait pas d’alternative mais un scénario écrit d’avance, une répétition annoncée du duel Macron-le Pen.
Un goût de déjà vu qui passe portant mal pour la grande majorité des sondéEs, qui selon (...)

Agenda

A Brest comme ailleurs l’extrême droite n’est pas la bienvenue

le 30 janvier 2020

Le jeudi 30 janvier, Marine Le Pen viendra à Brest, pour donner une conférence de presse à l’hôtel Continental.
Nous n’entendons pas être simples spectateurs·trices de la montée des « idées » de l’extrême droite dans la société.
Nous sommes déterminé·es à les combattre, résolu·es à dénoncer leurs conséquences notamment les glissements idéolo-giques opportunistes qui se multiplient sur l’échiquier politique actuel.
Nous appelons donc la population brestoise à se mobiliser contre ces projets haineux.
L’extrême (...)

Actualités

Le Rassemblement National instrumentalise la mobilisation

le 12 décembre 2019, par Commission nationale antifasciste

Le soutien de Marine Le Pen aux grévistes du 5 décembre n’est pas passé inaperçu. La proximité avec les municipales joue pour beaucoup, mais n’explique pas tout. Le RN déroule sa stratégie de conquête et colle à la réalité politique. La présence affirmée de l’extrême droite dans les mobilisations sociales est loin d’être un signe rassurant.
Mi-novembre, Marine Le Pen rappelle son soutien aux Gilets jaunes, « le plus grand mouvement social depuis 50 ans », puis confirme la présence d’élus RN dans les cortèges (...)

Actualités

Rassemblement national : Le fond de l’air est brun

le 18 janvier 2019, par Commission nationale antifasciste

Le dimanche 13 janvier, le Rassemblement national a lancé sa campagne pour les européennes dans la salle, comble, de la Mutualité à Paris. Sur fond d’air jaune pour la touche sociale, Marine Le Pen (MLP) annonce une campagne aux accents identitaires affirmés.
« On arrive » : le slogan de campagne fleure bon les belles années mégrétistes du FN des années 1990, doublé d’un « donnons le pouvoir au peuple ». Le clou de la convention était le dévoilement des douze premiers candidats, et autant le dire, de (...)

Actualités

Sommet de Marrakech : Les fantasmes délirants agités par la droite et l’extrême droite

le 18 décembre 2018, par Alain Pojolat

Lundi 10 décembre à Marrakech,150 pays sur les 193 que compte l’ONU ont adopté un texte dans le cadre d’un « pacte mondial des Nations unies pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. » Celui-ci devrait être adopté le 19 décembre en assemblée générale de l’organisation.
Le « pacte de Marrakech » est avant tout un recensement de principes extrêmement généraux qui sont supposés être partagés par les pays signataires de l’accord : défense des droits humains, des enfants, contre les détentions arbitraires, (...)

Actualités

1er anniversaire des « Patriotes » : Florian Philippot prend un aller simple pour les poubelles de l’Histoire.

le 19 septembre 2018, par Pierre Dassin

Après avoir été le principal architecte de la stratégie du Front National dirigé par Marine Le Pen, Florian Philippot a débuté il y a juste un an son aventure politique en solo. L’occasion de revenir sur cette déconfiture.
Suite au revers électoral du FN, et après avoir servi de fusible pour Marine Le Pen, Philippot lançait en septembre 2017 son parti les patriotes. La promesse était de créer une organisation plus large, plus ouverte et débarrassée des vieux démons extrémistes. À sa naissance, le parti (...)

Actualités

L’extrême-droite n’est pas la bienvenue. Ni à Châteaudouble, ni ailleurs !

le 16 septembre 2018, par Coordination départementale contre l’extrême-droite (Codex 83)

Communiqué de la Coordination départementale contre l’extrême-droite (Codex 83)
Le Front National (devenu le Rassemblement National), empêtré dans ses déboires judiciaires et financiers, face à un nombre croissant de démissions, pensait pouvoir réaliser un coup médiatique à Châteaudouble. En profitant de l’ouverture d’un CAO (Centre d’Accueil et d’Orientation) le FN voulait de nouveau déverser son discours de haine et de racisme.
Ce que le FN n’avait pas prévu en annonçant sa venue pour le vendredi 14 (...)

En débat

Congrès du FN : La flamme vacille

le 18 mai 2018, par Jean-Philippe Divès

Article paru dans la revue mensuelle L’Anticapitaliste n°97.
Au premier et plus encore au second tour de l’élection présidentielle de 2017, malgré sa prestation catastrophique dans son face-à-face télévisé avec Macron, Marine Le Pen avait explosé tous les scores antérieurs du FN. Mais depuis, les ennuis, les revers voire les crises s’accumulent. La dynamique semble sinon brisée, du moins sérieusement entamée. Que se passe-t-il, et pourquoi ?
Le premier revers, fondamental pour un parti qui entend (...)

Actualités

La flamme se maintient...

le 16 mars 2018, par Redita

[note : L’article traite, entre autre, de nombreux cadres du Front National peu connus du grand public. Vous pouvez retrouver le trombinoscope en bas de l’article.]
Symbole de sa refondation, le Front national devrait se muer en Rassemblement national. Le terme qualifiait déjà le groupe parlementaire de 1986, coalition de députés fraichement entrés au FN, comme Bruno Mégret, et des cadres déjà historiques dont Bruno Gollnish et Jean-François Jalkh sont les derniers représentants. La flamme tricolore (...)

Actualités

Marine Le Pen sans concurrence ?

le 7 mars 2018, par Bertold du Ryon

Au moins une chose n’est pas connue à l’avance. Dimanche 11 mars, c’est-à-dire au deuxième et dernier jour de son congrès qui se tiendra à Lille, la présidente – sortante et future – du Front national (FN) annoncera le nouveau nom qu’elle souhaite faire porter au parti. Son contenu est jusqu’ici ignoré de tout le monde. Si le député FN Gilbert Collard a annoncé qu’il souhaite voir adopté le nom « Les Nationaux », il semble lui aussi ignorer les intentions de sa cheffe.
Concernant le sort réservé au projet de (...)

Actualités

De la ville de Le Crest à celle de Lille, Marine Le Pen et le Front-National ne sont pas les bienvenus !

le 3 février 2018, par NPA 63

Communiqué du NPA du 3 février 2018
Dimanche 4 février, Marine Le Pen sera dans le Puy-de-Dôme pour une opération de séduction médiatique. La présidente du Front National organise sa sauterie à Le Crest, craignant sûrement qu’un comité d’accueil populaire ne vienne entacher sa campagne de communication si elle venait à Clermont-Ferrand même.
Le Nouveau Parti Anticapitaliste 63 tient pour autant à dénoncer cette visite qui s’intègre dans le cadre de la campagne « de refondation » du FN dont le point (...)

Actualités

Philippot sans le FN, le FN sans Philippot

le 10 novembre 2017, par Commission nationale antifasciste

Florian Philippot a-t-il vraiment divorcé avec le FN, le regrette-t-il, s’en éloigne-t-il ? Ou pourrait-il un jour en être, au moins, un allié ? La question occupe les médias, où le désormais ex-idéologue du FN entre 2011 et 2017 reste un invité très fréquent.
Aujourd’hui, l’homme âgé de 36 ans se trouve à la tête d’un petit parti, appelé « Les Patriotes », initialement fondé en tant qu’association au mois de mai 2017. Une structure dont ses détracteurs à l’intérieur du FN considéraient alors qu’elle constituait (...)

Actualités

Le Front National et la « loi travail XXL » : des contradictions manifestes

le 30 septembre 2017, par Commission nationale antifasciste

Article rédigé pour le dossier « Guerre de position à l’extrême droite » dans l’hebdomadaire L’Anticapitaliste n°398.
1- Guerre de position à l’extrême droite 2- La galaxie de l’extrême droite en évolution 3- Le Front National et la « loi travail XXL » : des contradictions manifestes 4- « Droite hors les murs » ou droite dans le mur ?
C’est dans le contexte actuel de vifs débats sur son orientation, marqué par le départ de Florian Philippot, que le FN tente de se positionner, tant bien que mal, à propos de la (...)

Actualités

Guerre de position à l’extrême droite

le 30 septembre 2017, par Commission nationale antifasciste

Article rédigé pour le dossier « Guerre de position à l’extrême droite » dans l’hebdomadaire L’Anticapitaliste n°398.
1- Guerre de position à l’extrême droite 2- La galaxie de l’extrême droite en évolution 3- Le Front National et la « loi travail XXL » : des contradictions manifestes 4- « Droite hors les murs » ou droite dans le mur ? ______
Le départ de Florian Philippot du Front national est avant tout le résultat d’une lutte pour le pouvoir interne. Alors qu’il était l’homme de confiance de la présidente (...)

Actualités

FN : La nuit des longs canifs

le 18 septembre 2017, par Commission nationale antifasciste

La situation est paradoxale pour un Front national qui vient de réaliser le meilleur résultat de son histoire (10,6 millions d’électeurs), mais qui semble depuis plongé dans une crise stratégique et politique inextricable comme s’il avait connu une défaite.
Le FN est secoué depuis quelques mois par les affrontements (de moins en moins internes) entre le clan « libéral-identitaire » du secrétaire général Nicolas Bay et le clan « social-souverainiste » du vice-président Florian Philippot. Quand, dans un (...)

Actualités

Guerre de position à l’extrême droite : le Front national à la recherche d’une ligne politique

le 18 septembre 2017, par Jean-Paul Gautier

mis à jour le 23 septembre 2017
Déstabilisé par sa défaite à l’élection présidentielle, analysée par Bruno Mégret comme « l’échec d’une stratégie » et qualifiée par Jean-Yves Le Gallou de « fiasco intégral », le Front national voit les difficultés s’amonceler. Le vaisseau frontiste tangue et les couteaux sortent du placard.
Marine Le Pen semble affaiblie : cacophonie sur la question de l’ Euro, retrait de Marion Maréchal Le Pen de la vie politique, ratage de son face à face télévisé avec Emmanuel Macron (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80