Actualités

Le Rassemblement National instrumentalise la mobilisation

le 12 décembre 2019, par Commission nationale antifasciste

Le soutien de Marine Le Pen aux grévistes du 5 décembre n’est pas passé inaperçu. La proximité avec les municipales joue pour beaucoup, mais n’explique pas tout. Le RN déroule sa stratégie de conquête et colle à la réalité politique. La présence affirmée de l’extrême droite dans les mobilisations sociales est loin d’être un signe rassurant.
Mi-novembre, Marine Le Pen rappelle son soutien aux Gilets jaunes, « le plus grand mouvement social depuis 50 ans », puis confirme la présence d’élus RN dans les cortèges (...)