Agenda

[Clermont-Ferrand] Manifestation unitaire contre les extrêmes droites et leurs idées

le 26 mars 2022, par LCED 63

EXTRÊMES DROITES = DANGER MANIFESTATION

La situation politique et sociale en France devient alarmante. Les sondages montrent une progression inquiétante du vote pour les extrêmes droites, et les agressions violentes par les groupuscules contre tout ce qui leur déplaît, locaux ou personnes, atteignent un niveau jamais vu depuis des décennies.

Dans le Puy-de-Dôme aussi, la menace est réelle. Le Rassemblement national est le seul parti à avoir réussi à présenter sans alliance des candidat·e·s dans les 31 cantons du département aux élections départementales en juin dernier. Dans le même temps, le développement des autres groupes d’extrême droite à Clermont-Ferrand a repris, se traduisant par des tags racistes, une présence visible (Patriotes, Civitas, Nationalistes) dans des manifestations, mais aussi par une série d’agressions physiques.

LES EXTRÊMES DROITES SONT UN DANGER POUR LA SOCIÉTÉ

Les extrêmes droites, loin de viser la cohésion sociale, divisent les habitant·e·s, en fonction de leur origine, de la couleur de leur peau, leur religion, leur vêtement, leur mode de vie ... Les propos racistes (antisémites, antimusulmans, ...), sexistes, xénophobes et LGBTIphobes, le refus de la diversité et de l’égalité se développent dans la population et sur les réseaux sociaux.

Et de plus en plus ouvertement les actes de violence suivent les paroles. La « vision du monde » des extrêmes droites est celle d’un monde divisé où règne la ségrégation, d’un monde violent où la guerre même, on se le rappelle aujourd’hui, est, selon le mot célèbre, « la seule hygiène du monde ».

LES EXTRÊMES DROITES SONT DES ENNEMIES DES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES

Aucun des mouvements ou partis d’extrême droite ne remet en question l’économie capitaliste et l’exploitation des salarié·e·s : aucune augmentation significative des salaires mais des allègements de « charges » pour les patrons ; rien qui aille dans le sens d’une plus grande égalité, mais là encore des mesures de division et une concurrence accrue avec des « évaluations personnalisées ».

Pas de remise en cause de la gestion néolibérale, bien au contraire : dès 2017 le Rassemblement national voulait « créer un secrétariat d’État [...] afin d’anticiper les évolutions des formes de travail liées aux nouvelles technologies (ubérisation, robotisation, économie du partage...) ». Les anticiper, au lieu de les combattre !

LES EXTRÊMES DROITES SONT MANIPULATRICES

Au lieu d’une analyse politique, rationnelle, de la situation, elles surfent sur les peurs et les incertitudes pour développer leur stratégie des « boucs émissaires », que ce soient les juifs ou les musulmans, le « Système » ou « les labos », et se poser en sauveurs.

Favorisées par une situation sociale et sanitaire anxiogène et par une politique gouvernementale autoritaire, leurs idées, de fake news en surenchères populistes, se banalisent, se répandent largement dans la population. Ne les laissons pas gagner !

Le collectif LCED 63 dénonce aussi le comportement de responsables politiques qui jouent, à des fins électoralistes, aux pompiers pyromanes, contribuant dans leurs propos à favoriser la propagation et l’enracinement de cette idéologie haineuse dans le débat public.

Contre les extrêmes droites et leurs idées, Manifestation unitaire à Clermont-Ferrand Samedi 26 mars à 14h30 place de la Victoire Animation festive à partir de 16h

Collectif du Puy-de-Dôme de Lutte Contre les Extrêmes Droites (LCED 63)

Le collectif LCED 63 est constitué d’une vingtaine d’organisations syndicales, politiques, associatives et coopératives.
Contact : lced63@protonmail.com