Actualités

Il y a 25 ans, Brahim Bouarram est tué lors de la manif du FN du Premier Mai à Paris

le 2 mai 2020, par La Horde

Nous publions un article paru sur le site de nos ami(e)s de La Horde
Il y a 25 ans, le premier mai 1995, un Marocain d’une trentaine d’années, Brahim Bouarram, est jeté dans la Seine par des skinheads d’extrême droite : Brahim ne sait pas nager et se noie. Les skins dont l’un, Mickaël Fréminet, principal accusé lors du procès, n’a pas 20 ans, sont venus de Reims dans des cars affrétés par le Front national pour sa grande manifestation du Premier Mai. Pour mieux comprendre ce qui n’est pas qu’un simple (...)

Actualités

Cons finis ou confinés ?

le 7 avril 2020, par Bertold du Ryon

L’extrême droite, non seulement française mais dans plusieurs pays européens, recherche sa stratégie. Elle cherche à déterminer comment elle pourra se déterminer face à la crise en cours, liée à la pandémie du Covid-19 causée par le nouveau Coronavirus (SARS Cov-2).
L’exercice n’a rien d’évident : d’un côté, sa base sociale, son électorat se montrent inquiets – sans être les seuls dans ce cas – par la maladie, ses conséquences, ses implications potentielles ou avérées. Si la majorité des gouvernements dans (...)

Actualités

Les réponses racistes et autoritaires du RN à la pandemie de covid-19

le 24 mars 2020, par Redita

Juste avant les mesures de confinement, le sujet d’actualité majeur à l’extrême-droite concernait la situation sur la frontière entre la Grèce et la Turquie. Le RN dépêchait deux de ses euro-députés, dont Bardella, vice-président du parti, aux côtés de deux députés du Vlaams Belang. Guidés par un général de l’armée grecque, ces membres du groupe ID au parlement européen en appelaient à une fermeture des frontières. Depuis l’accélération de la crise sanitaire liée au covid-19, la première mesure d’urgence (...)

Actualités

Communiqué contre les violences fascistes à l’EHESS

le 3 mars 2020

Nous, membres de l’EHESS, dénonçons les violences fascistes. La haine n’a pas sa place dans nos murs ni devant ceux-ci. Le mercredi 29 janvier, un étudiant a été agressé devant les locaux de l’EHESS par deux individus se réclamant du groupuscule d’extrême-droite les Zouaves Paris. Ils ont également volé, pour la troisième fois, une banderole installées sur l’EHESS et ont revendiqué cette action sur les réseaux sociaux. Cette agression n’est pas la première au sein de notre établissement. Nous rappelons les (...)

Actualités

Non à la complaisance avec l’Action Française !

le 3 mars 2020, par NPA 31

Communiqué de presse du NPA Toulouse
Samedi 29 février, une poignée de militants d’extrême droite de l’Action Française ont défilé dans les rues toulousaines, ils ont fini sur le pont Neuf pour pendre « symboliquement » un portrait de Marianne « symbole de la République ».
Sur Twitter, Jean Luc Moudenc polémique amicalement sur la forme de la manifestation tout en invitant ses organisateurs à développer leur propagande : « ces militants qui seraient mieux inspirés de défendre leur proposition politique (...)

Actualités

Communiqué des étudiant·e·s mobilisé·e·s d’Assas

le 18 janvier 2020

Nous, étudiants mobilisés d’Assas, nous sommes rassemblés pacifiquement devant l’université dès 8h30 ce lundi matin, afin de porter nos revendications et obtenir le report des partiels, en chants et dans la bonne humeur.
Dès 9h, nous avons été agressés par les membres de la Cocarde étudiante venus d’autres universités, notamment Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Paris 10 Nanterre. Ces militants d’extrême-droite ont arraché notre banderole "Rupture d’égalité, vous avez 3H", et nombre d’entre nous ont subi des (...)

Actualités

Communiqué NPA 37 suite à l’agression fasciste à la faculté des tanneurs

le 18 janvier 2020, par NPA 37

Depuis le lundi 13 janvier, les étudiant-es bloquent la fac des tanneurs, dans le cadre de la lutte contre la réforme des retraites et la précarité étudiante.
Ce matin, mercredi 15 janvier, peu avant 7h, un groupe d’une quinzaine d’individus, armés et cagoulés, ont attaqué les étudiant-es présent-es à l’entrée de la fac pour maintenir ce blocage. Le hall a été saccagé mais heureusement, il n’y a pas de blessé-es.
Cette agression a été revendiquée par les groupuscules de nazillons de la Cocarde et de l’Union (...)

Actualités

Qualifiés de « nazis », des identitaires perdent en cassation contre un antifasciste

le 12 janvier 2020, par Collectif Defend Mediterranea

Suite à l’échec de l’expédition anti-migrants « Defend Europe » à bord du navire C-Star, durant l’été 2017 en Méditerranée, les responsables identitaires allemand, français et italien espéraient se venger de la riposte antifasciste. Une mobilisation sur toutes les rives qui les avait empêchés de faire escale en Crète, en Tunisie, en Sicile et à Malte. Ils avaient déjà fait condamner le militant antifasciste Jean-Jacques Rue pour « provocation au crime non suivie d’effet » en mars 2018. Mais leur objectif (...)

Actualités

Le Rassemblement National instrumentalise la mobilisation

le 12 décembre 2019, par Commission nationale antifasciste

Le soutien de Marine Le Pen aux grévistes du 5 décembre n’est pas passé inaperçu. La proximité avec les municipales joue pour beaucoup, mais n’explique pas tout. Le RN déroule sa stratégie de conquête et colle à la réalité politique. La présence affirmée de l’extrême droite dans les mobilisations sociales est loin d’être un signe rassurant.
Mi-novembre, Marine Le Pen rappelle son soutien aux Gilets jaunes, « le plus grand mouvement social depuis 50 ans », puis confirme la présence d’élus RN dans les cortèges (...)

Actualités

L’extrême droite tente de s’implanter (violemment) à l’université de Nanterre

le 14 novembre 2019, par NPA

Depuis la rentrée universitaire, l’organisation d’extrême droite la « Cocarde étudiante » cherche à s’implanter à Nanterre. Tout en masquant (mal) son discours raciste, sexiste et homophobe, elle essaye de se faire passer pour une organisation respectable, défendant les étudiantEs contre les « blocages », c’est-à-dire les mouvements sociaux qui défendent l’accès de toutes et tous à une université de qualité.
Mais sous ces dehors, elle a déjà agressé un militant de l’UNEF et du NPA, Selim, le 16 octobre (...)

Actualités

[Communiqué] L’extrême droite agresse un militant de l’unef : Voilà où mène la politique de Balaudé !

le 7 novembre 2019, par UNEF

Nous reproduisons ici le communiqué de militant·e·s de l’UNEF __________________
Le lundi 4 novembre 2019, un militant de l’UNEF s’est fait violemment agresser sur le parvis de la gare par un groupe d’extrême-droite, les Zouaves, dont certains membres étaient présents le 17 octobre pour soutenir la Cocarde. Les Zouaves sont venus diffuser un tract pendant quelques minutes. Ce camarade, alors qu’il était tout seul, a été repéré par une douzaine d’entre-eux qui l’ont lâchement roué de coups, pour son (...)

Actualités

Allemagne : l’extrême droite trace son sillon

le 6 novembre 2019, par Julien Salingue

Dimanche 27 octobre, une élection régionale se déroulait en Thuringe (ex-RDA), qui a été remportée par le parti de gauche Die Linke (31 %), qui augmente son score de 2,8 points par rapport à la précédente élection (2014). La coalition « rouge-rose-vert » qui dirigeait la Thuringe n’a toutefois plus la majorité nécessaire pour gouverner, en raison notamment de la chute du SPD (de 12,4 à 8,2 % des voix). Mais l’événement le plus marquant de cette élection est sans aucun doute la fulgurante ascension de l’AfD, (...)

Actualités

Souscription VISA, votre soutien est précieux !

le 20 octobre 2019, par VISA

Nous relayons ici la souscription lancée par nos ami·e·s de Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes (Visa), association intersyndicale composée d’une cinquantaine de structures syndicales et regroupant de nombreux·ses syndicalistes investi·e·s dans le combat antifasciste.
Pour la première fois depuis sa création il y a 22 ans, VISA a décidé de faire appel au soutien financier des militant.e.s qui s’engagent au quotidien dans la lutte antifasciste et antiraciste, mais plus largement des (...)

Actualités

Agression islamophobe au Conseil Régional de Bourgogne-Franche Comté : républicain ou frontiste, le racisme c’est non !

le 19 octobre 2019, par NPA Bourgogne-Franche Comté

Le vendredi 11 octobre, madame Fatima E. accompagne une classe lors d’une visite de séance au Conseil Régional de Bourgogne-Franche Comté. Elle est violemment interpellée par le groupe du Rassemblement National via son président Julien Odoul qui lui reproche de porter le voile. Sous le regard terrorisé de la classe et les larmes de son propre enfant, elle est contrainte de quitter la salle sous la pression raciste, avant d’essuyer une autre invective haineuse sur le chemin des toilettes de la part (...)

Actualités

Pour une riposte unitaire face aux attaques islamophobes

le 19 octobre 2019, par NPA

Depuis plusieurs semaines se multiplient de nouvelles attaques racistes contre les musulmanEs : à la manœuvre l’extrême droite la plus rance, du polémiste islamophobe Éric Zemmour, plusieurs fois condamné pour incitation à la haine raciale mais récemment embauché pour une émission quotidienne par CNews (la chaîne du milliardaire Bolloré), à l’élu régional RN Julien Odoul, qui a cherché à humilier une femme voilée devant son enfant au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté.
Le PS, LREM, voire une partie (...)

Actualités

À Nanterre, l’extrême droite fuit la mobilisation étudiante sous protection de la police !

le 17 octobre 2019, par NPA Jeunes 92 Nord

Ce matin, jeudi 17 octobre 2019, l’organisation d’extrême droite « La Cocarde étudiante » est venue en nombre diffuser sa propagande réactionnaire en vue d’élections étudiantes à Nanterre. Hier, ses militants avaient agressé et blessé un étudiant syndicaliste et membre du NPA, Selim, en le traitant « d’arabe » et de « sale gauchiste ».
Les étudiants et étudiantes de Nanterre sont une vaste majorité à soutenir la revendication d’une fac ouverte à tous et à toutes, aux antipodes du projet de la Cocarde (...)

Actualités

Marion Maréchal sans armée

le 1er octobre 2019, par Commission nationale antifasciste

Retour sur la « convention des Droites » organisée par Marion Maréchal et ses proches le 28 septembre. Nous ne nous appesantirons pas ici sur les immondes déclarations de Zemmour et consorts, mais davantage sur le sens et la portée de la démarche de Marion Maréchal.
Marion Maréchal (ex-Le Pen) est un caillou dans la chaussure du RN et de LR : populaire dans l’électorat de droite, toujours influente au RN (dans le sud-est et à Lyon notamment). Elle peut aussi compter sur des réseaux autour de l’Action (...)

Actualités

Antonin Bernanos doit être (vraiment) libéré !

le 4 août 2019, par NPA

Hier vendredi 2 août, la décision de la juge des libertés et de la détention est tombée : la détention provisoire d’Antonin Bernanos, qui dure depuis le 18 avril, ne saurait être renouvelée au-delà du 17 août. Cette détention fait suite à une confrontation entre, d’une part, militants antifascistes et, d’autre part, fascistes des groupuscules Génération identitaire, Zouaves Paris et Milice Paris, le 15 avril dernier à Paris.
Nous nous félicitons bien évidemment de cette décision de la juge, qui devrait (...)

Actualités

Liberté pour Antonin Bernanos

le 26 juillet 2019, par Commission nationale antifasciste

Antonin Bernanos, membre de l’Action antifasciste Paris-Banlieue, est en détention provisoire depuis le 15 avril 2019. Son incarcération fait suite à la plainte d’un militant de Génération Identitaire, après une altercation entre militant-e-s antifascistes parisien-ne-s et un groupe de fachos gravitant autour des « zouaves Paris » (lire notre communiqué).
Placé à l’isolement à Fresnes, Antonin a attendu deux mois avant d’avoir un parloir avec ses parents. Il est aujourd’hui incarcéré à La Santé. Son juge (...)

Actualités

Communiqué du NPA : Libérez Carola Rackete et Pia Klemp, ouvrez les frontières !

le 1er juillet 2019, par NPA

Dans la nuit de vendredi à samedi, le bateau Sea-Watch 3 est entré dans le port de Lampedusa en Italie. À son bord se trouvaient 42 migrants sauvés des eaux 17 jours plus tôt, ce qui n’a pas empêché l’assaut contre le bateau humanitaire mené par un navire de guerre dépêché par le ministre de l’Intérieur d’extrême droite Salvini… Et une fois le bateau arraisonné, sa capitaine Carola Rackete, qui avait forcé le blocus des eaux territoriales italiennes, a été arrêtée par une vingtaine de policiers et assignée à (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 420